De nouvelles investigations dans une affaire de violences policiè,vetement oakley;res aux abords du lycée Bergson

Le tribunal correctionnel de Paris a ordonné, vendredi 14 octobre, un supplément d’information et renvoyé au 16 juin 2017 le procès de l’un des policiers poursuivis pour des violences commises le 24 mars sur un élève aux abords du lycée Bergson, dans la capitale. Le supplément d’information a pour objet de déterminer s’il existe d’autres victimes et d’entendre un témoin. Le policier,lunette soleil 2016, qui apparaît en civil sur des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, vêtu de noir et capuche sur la tête, est poursuivi pour violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique,lunette de soleil marc jacob homme, sans incapacité totale de travail (ITT), sur un élève. Mais d’autres élèves souhaitent se constituer parties civiles. Lire aussi :   Lycéen frappé à Paris : renvoi du procès du policier Un second cas Le tribunal a en revanche refusé de joindre ce dossier à un autre concernant un policier lui aussi poursuivi pour des violences,lunette soleil chanel femme, ayant entraîné six jours d’ITT le même jour au même endroit, dont le procès est prévu le 10 novembre. Lire aussi :   Lycée Bergson à Paris : un second policier renvoyé en procès pour violences Lire aussi :   Des profs du lycée Bergson à Paris : « Pourquoi une telle agressivité à l’encontre de nos élèves ? » Dans cette autre affaire,chanel lunette de soleil femme, sur la vidéo, on voit un jeune de 15 ans à terre, relevé par un policier lui intimant « Lève-toi ! ». Alors qu’il est en train de se redresser,tom ford lunettes homme, maintenu par deux autres fonctionnaires de police,lunette dior aviator, le gardien de la paix lui assène un coup de poing violent.

廣告